Épidémie de peste à Madagascar : 689 cas et 61 décès

Depuis quelques jours , la Madagascar est touchée par une épidémie de peste qui a déjà fait plusieurs victimes et prends de l'ampleur.
Selon le Docteur Jean Claude RAKOTOMALALA, Point focal OAFRESS pour la zone océan indien, l'intervention des OSC est très sollicitée actuellement pour appuyer la communication du faite de l'ampleur des rumeurs qui ne fait qu'aggraver la situation (exemple : cette épidémie est inventée par l'état, la réquisition des corps des décès par le service de Santé, c'est pour enlever les organes, ...) et aussi par la diminution de la crédibilité de l'état face à la non maîtrise de l'épidémie. Vraiment l'état a besoin de l'appui des OSC.

Veuillez trouver en bas les chiffres actuels concernant l'épidémie, je n'ai pas encore des informations concernant les enfants mais je vais faire la prospection :

SITUATION GÉNÉRALE DE LA PESTE A MADAGASCAR

BILAN : La remontée des informations provenant du Ministère de la Santé publique montre :

· Total des malades guéris depuis le 1er Août : 689, dont 37 guéris de ce jour (21 Octobre);

· Total des malades en cours de traitement : 225 ; Nouveaux cas de ce jour 29 (21 Octobre)

La peste est une maladie infectieuse due à une bactérie appelée Yersinia pestis.Il s'agit d'une zoonose touchant avant tous les rongeurs et les puces, et de façon occasionnelle l'homme.C'est une maladie réémergente. La peste relève d'un règlement sanitaire international qui impose à tous les pays de déclarer les cas à l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
Parce qu'il est extrêmement pathogène, le bacille de la peste a été classé au début des années 2000 dans les agents infectieux susceptibles d'être utilisés à des fins de bioterrorisme.

Nous contacter

Guy Aho Tete Benissan
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
+221 33 827 7646

 

Forum des partenaires à Dar-Es-Salam