Sénégal : Réunion d'échange entre l'OAFRESS et la Région médicale de Dakar

Dans le soucis d'améliorer les systèmes de santé et de vaccination dans la région médicale de la capitale sénégalaise, l'OAFRESS et les responsables de la région médicale ont échangé ce 25 Octobre dans les locaux de l'Unicef pour une future collaboration. Présdée par le MCR, la réunion a pour objectif de faire une présentation de la situation particulière de Dakar et Cette présentation a fait ressortir les données recueillies entre janvier 2017 et septembre 2017. Elle a fait le bilan :
• du programme élargi de vaccination,
• des indicateurs de survie (notons une insuffisance de stratégie pour la tranche d'âge 16-59 mois, par contre le taux de supplémentation en vit A est à 66% pour les enfants de 06 à 11 mois),
• des indicateurs nutrition (le taux de dépistage, le taux de recrutement des MAM, taux de performance dont le taux d'abandon est très élevé 38, 8%. Un petit bilan des constats généraux a été faite et on note que le retrait de certains partenaires a impacté sur les résultats, de même l'absence d'un plan de communication et le manque de motivation des relais.
Après la présentation, les participants à l'unanimité ont indiqué que Dakar est une ville peuplée, qui ne dispose pas d'appui financier expliquant que la plupart des interventions des partenaires de la santé se font hors de Dakar.
Selon le CMR, Dakar couvre le ¼ de la population du Sénégal, agir efficacement pour endiguer les défis.
Il a été révélé que Dakar a un taux élevé de mortalité néonatale précoce et nous avons rien que pour 2017, 53 cas de décès maternels ce qui est alarmant et doit trouver des solutions immédiates. De même que la mauvaise répartition des sages dans les districts et que le Médecin chef de district ne peut affecter le personnel là où il y a le besoin. Tout ceci constitue des problèmes à corriger.
Dans cette perspective, l'OAFRESS/REPAOC, a insisté sur la communication et le plaidoyer avec comme appui les personnalités publiques, parlementaires, autorités locales et religieuses du pays. Il a proposé son appui à la région médicale de Dakar pour son plan de plaidoyer et de communication en collaboration avec tous les autres partenaires, ainsi que l'utilisation à long terme du mécanisme GFF qui pourrait résoudre ces inégalités observées, et favoriser plus l'implication des OSC dans une stratégie de synergie d'action.
Comme recommandation, la région médicale a proposé une séance de travail avec de l'OAFRESS/REPAOC, et le staff technique pour des pistes d'élaboration de projet à soumettre aux bailleurs pour une intervention spécifique dans la région de Dakar.
''Il faut des actions audacieuses et urgentes à faire et de faire un suivi rapproché des décisions'', a souligné le MCR.
A la fin, la MCR a remercié les participants pour leur engagement en faveur de la promotion de la santé et du renforcement du système de santé global. Elle a réitéré le besoin de la région médicale d'avoir tous les acteurs à ses côtés pour relever les défis.

Article éditer par le Secrétariat de l'OAFRESS

Nous contacter

Guy Aho Tete Benissan
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
+221 33 827 7646

 

Forum des partenaires à Dar-Es-Salam