POSCVI-Togo

 

La Plateforme des Organisations de la Société Civile pour la Vaccination et l’Immunisation au Togo (POSCVI-TOGO) a été créée le 28 Mai 2015. Elle regroupe plus de 31 organisations de société civile membres. La plateforme est forte d’une expérience dans : la  planification, le suivi et évaluation, la prestation des services de vaccination et le renforcement des capacités.

Ainsi, son objectif principal est de contribuer à la mobilisation communautaire autour des activités de vaccination notamment la levée des obstacles qui expliquent les cas d’abandon, les perdus de vue et les cas d’enfants non vaccinés. La POSCVI-TOGO a également pour objectif de participer aux processus de prise de décisions stratégiques pour le Togo. 

Mission :

« œuvrer pour une mobilisation durable des ressources, un partenariat adéquat avec l’État pour influencer les politiques et programmes permettant d’offrir des services de vaccination de qualité ».

Le domaine d’intervention prioritaire de POSCVI-TOGO est la santé maternelle et infantile notamment, la vaccination à travers : 

1. Mobilisation communautaire pour l’augmentation de la demande des services de vaccination

2. Recherche des perdus de vue et irréguliers en matière de vaccination 

3. Contribution à la planification et à la coordination des activités de vaccination au niveau communautaire

 

La vision de POSCVI-TOGO est la suivante :

« d’ici 2030, une Plateforme forte engagée aux cotés de l’État, a contribué à l’amélioration de l’offre adéquate de services de vaccination et l’immunisation de 95% des enfants de 0 à 5 ans et des femmes enceintes à travers un financement adéquat de l’État au Togo. » 

 

Perspectives :

  • Promotion de la demande et mobilisation communautaire à cause de la persistance des rumeurs et fausses idées sur la vaccination, 
  • Mise en œuvre des stratégies spécifiques pour les zones à faible couverture et affichant les plus fortes disparités afin de lutter contre les pesanteurs socioculturels sur le rôle des hommes dans la communauté en matière de santé et les disparités sociodémographiques.
  • Renforcement des organes de coordination et de décision, tels que le CCIA/CCSS à cause de l’insuffisance dans la reconnaissance par certains acteurs et partenaires du rôle joué par la société civile et améliorer la collaboration avec les districts sanitaires. 
  • Renforcement de la disponibilité, de la gestion, de la qualité et de l’utilisation des données afin de remédier à l’insuffisance dans la remontée et la qualité des données communautaires en matière de vaccination, ainsi que leur utilisation adéquate

Nous contacter

Secrétariat de l'OAFRESS
email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél : +221 33 827 7646

 

Album photos